Il faut savoir que notre corps fabrique 80% de la vitamine D. L’action des ultraviolets B présents dans la lumière directe naturelle au niveau de la peau, transforme en partie notre cholestérol en vitamine D3.
Cette D3 va être rendue active sous l’action d’enzymes présentes dans le foie et les reins.

En résumé : 3 éléments sont nécessaires à la production de vitamine D3 : le cholestérol, le soleil et le foie, les 20% restants étant apportés par l’alimentation.

La D3 est également l’alliée des personnes souffrant de cancer en permettant de réduire la prolifération des cellules malignes en agissant sur l’immunité.
Elle participe également à la fabrication des neurotransmetteurs et transmission neuronale qui sont affectés par les maladies de Parkinson ou d’Alzheimer.
Enfin, elle renforce l’immunité et permet de réduire l’inflammation dans le cas de maladies auto-immunes.

Comment savoir si j’ai suffisamment de vitamine D3 dans mon organisme ?

Vous pouvez doser la vitamine D3 que vous avez dans votre organisme par le biais d’une prise de sang directement en laboratoire. Un bon statut se situe entre 30 et 100ng/ml ou 75 à 250nmol/l.
Si vous êtes en dessous de ce seuil, privilégier la prise quotidienne de vitamine D3 au long cours qui sera beaucoup plus efficace qu’une prise d’un fort dosage de temps en temps.
Afin d’être bien assimilée, elle doit être associée à un corps gras tel que de l’huile.